Infolettre

17 février 2022 0 Comments

Cultivons le pouvoir d’agir !
Infolettre n°1 février 2022
réseau des AMAP Bourgogne Franche-Comté
Logo AMAP BFC
Bonjour les amapiens !
Voici la nouvelle infolettre du réseau des AMAP de Bourgogne Franche-Comté, à partager avec chacun, chacune.

Les bénévoles du réseau vous donnent des nouvelles par cette lettre, mais aussi par le site et le blog qui viennent d’être créés. C’est tout frais! Très prochainement sans doute, vous nous retrouverez aussi sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, on vous invite à partager cette lettre, à la faire suivre aux amapiens et paysans de votre AMAP.
On vous dit tout,
sur nous, nos projets, nos engamements, nos partenariats. Le réseau rassemble des amapiens, des paysans, des sympathisants qui veulent construire un autre monde, de façon très concrète : installer des paysans, conforter les fermes paysannes, permettre l’accès à tous à une alimentation de qualité. Nous souhaitons aussi mobiliser les citoyen·nes sur les questions alimentaires et notamment la relocalisation de ce que nous mangeons. Nous participerons ainsi à réduire notre impact écologique, moins de carbone, moins de déchets. Nous protégerons notre environnement. Nous nous ferons plaisir à manger des produits sains, à rencontrer d’autres personnes.
Le site internet

Voici le site (réalisé avec nos modestes moyens). Il sera enrichi bien sûr en fonction du temps disponible des bénévoles. Si quelqu’un veut nous donner un coup de main, c’est pas de refus 😜
voir
Le Blog

On traitera de l’actualité, on échangera, on partagera l’expérience de chacun. On s’exprimera sur le monde à changer !
voir
L’infolettre

permettra aux adhérents d’être informés des activités du réseau, ainsi qu’à toute personne qui s’inscrit. A tout moment, il sera possible de se désinscrire. Parution 4 ou 5 fois par an.
s’abonner
Voici les actions que nous menons, les projets auxquelles nous participons
Intervention dans le cadre du BPREA à la chambre d’agriculture de Bretennière (21), le 7/02/22

L’AMAP Les Jardins de Virgile de Dijon a été sollicitée pour aller donner une information sur les AMAP, leur fonctionnement et les rapports avec les paysans, dans le cadre de la formation au BPREA. Sylvie Rebillard s’est donc rendue sur place le 7/02/2022 et a animé un temps de paroles et d’échanges de 2h. Elle l’a fait au titre du réseau des AMAP de Bourgogne Franche Comté qu’elle a présenté à cette occasion. Elle a également présenté la Cagnotte solidaire de Côte d’Or, Germe de Blé 21, qui travaille en lien étroit avec les AMAP pour faire des prêts à taux 0% aux paysans bio en AMAP qui la sollicite. Ce fut un temps d’échanges riches et animés avec les 28 stagiaires présents.
Rencontre pour une alimentation de qualité égale pour tous : 26 et 27 mars Dijon.

A la Maison Phare de Dijon
Face à l’industrialisation massive de notre nourriture, il est urgent de défendre et (re)conquérir une alimentation de qualité égale pour tous, démocratiquement conduite. Avec des militants de la coopérative L’Atelier Paysan et à partir du « manifeste pour une autonomie paysanne et alimentaire ».

Une initiative conjointe de : L’Atelier Paysan, l’association Risomes, le GFA (Groupement Foncier Agricole) citoyen Champs Libres, le réseau des AMAP Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec La Maison Phare (Quartier Fontaine d’Ouche).
en savoir plus
Des jeunes en service civique pour se saisir des questions sur l’environnement et la transition agricole et alimentaire.
 Unis-Cité, association pionnière dans le service civique,  Le GRAINE BFC (Groupe régional d’accompagnement et d’initiation à la nature et à l’environnement) et le réseau des AMAP BFC se sont associés pour un projet sur deux axes : • Mobiliser le service civique pour accélérer la sensibilisation à l’environnement, pour toutes et tous • Mobiliser le service civique pour accélérer la transition agricole et alimentaire. Julien DALVAI, chef de projet pour le développement de la phase pilote, sera en charge de mettre la machine en route ! Ingénieur en environnement de formation, très sensibilisé aux questions d’alimentation et de production locale (repassé par un brevet pro en maraîchage biologique), il aura pour mission de créer une dynamique entre les structures d’accueil et les jeunes engagés en service civique.
en savoir plus
L’idée fait son chemin : la création d’une Coopérative d’Installation agricole, une CIAP

Cette idée de création d’une CIAP est née dans le Jura avec la Confédération Paysanne, l’ARDEAR, le CIVAM le Serpolet, Accueil Paysan, Solidarité paysan, le GAB39, Terre de Liens, l’Ap2fc (producteurs fermiers), le réseau des AMAP.
Il s’agit d’un incubateur pour faciliter l’installation et la transmission des fermes. Cette association prendra le nom de CAP’CIAP

Plusieurs réunions se sont tenues, en visio ou dans les locaux du GAB39 à Conliège pour définir les contours du projet. Les compétences de chacune des associations seront sollicitées.

Cette initiative va tout à fait dans le sens du projet stratégique du mouvement des AMAP qui est l’installation de paysans nombreux partout en France.
Création d’un InPACT régional

Initiative pour une agricultue citoyenne et territoriale.

Là aussi, plusieurs associations, et parmis elles les associations qui construisent la CIAP, ont décidé de structurer un InPACT régional comme il en existe dans d’autres régions. Là encore, il s’agit de travailler ensemble car toutes les associations partagent cette idée de soutenir l’installation paysanne, préserver l’environnement, permettre l’accès à une alimentation de qualité pour tous.

La mission du pôle InPACT est de : Élaborer et diffuser des références sur l’agriculture durable, Accompagner au changement de pratiques, Faire la promotion de l’emploi et de l’installation, Développer des liens entre agriculture et territoires. Le pôle InPACT souhaite : le renouvellement et l’augmentation des populations paysannes en s’intéressant aux domaines suivants : installation, transmission, techniques et technologies paysannes, voies de l’autonomie de gestion, rémunération, maintien du foncier agricole, création d’activités, accueil à la ferme, lien humain entre production paysanne et consommateur, modes de distribution et de transformation, systèmes de garantie participatifs, conditions de vie et de travail des paysans et paysannes, liens aux territoires, mais aussi arts, solidarités locales et internationales

 Plutôt que de faire les choses chacun de son coté, il parait pertinent de joindre nos forces, de partager nos connaissances et savoir-faire. InPACT BFC pourra jouer un rôle auprès des instances politiques, des élus et pourra répondre à des appels à projet de plus grande envergure, avec des moyens plus importants.


En savoir plus : Découvrez les publications d’InPACT Découvrez le texte politique « Nous sommes le pôle InPACT » (pdf en téléchargement)
Le réseau est également impliqué dans le mouvement Inter Régional des AMAP MIRAMAP
La défense de l’élevage avicole de plein air
Nous sommes intervenus et avons œuvré au sein de MIRAMAP pour qu’on se porte au secours de nos fermiers et fermières déroutés par les nouvelles mesures prises soudainement, en novembre. Nous avons rencontré les acteurs locaux, dressé un état des lieux de la situation, échangé avec les autres réseaux. Nous avons publié dans la presse local, à travers un blog, (on « perd la poule » et 2e article sur Factuel.info) nous avons abordé le sujet en assemblée générale du réseau. Nous étions invité à la rencontre, organisée par l’AMAP le Panier de l’Aneth de Besançon, avec le député E. Alauzet, lequel a écrit au ministre de l’agriculture. Nous avons la copie de son courrier.
MIRAMAP et les réseaux se sont mobilisés vitesse grand V pour confectionner un kit de mobilisation. MIRAMAP fait partie des organismes qui ont engagé un recours contre ces arrêtés (ce qui a coûté une coquette somme de 15000€).
En plein contexte de crise sanitaire, il ne fallait sans doute pas s’attendre à ce que le législateur accorde plus de liberté aux poulettes qu’aux humains! Mais tout n’est pas perdu pour nos éleveurs car cela devrait être réexaminé prochainement. Une tribune a été publiée sur le journal Le Monde.
Deux administrateurs du réseau participent au bureau du MIRAMAP
Benoit, trésorier et Sébastien animateur de la commission Ethique et Juridique. Une réflexion est engagée pour passer la marque AMAP, propriété individuelle, à une marque collective. Dans le même temps une réflexion est lancée sur notre modèle économique, en vue de relancer une demande d’intérêt générale. Cela devrait devenir possible grâce aux missions que le mouvement entend soutenir : accessibilité à une alimentation de qualité pour tous, assurer la sécurité alimentaire, tisser du lien social et animer les territoires.
Pour tout cela nous avons besoin du soutien de bénévoles et nous avons besoin aussi d’être soutenu financièrement
Adhérez au réseau des AMAP BFC 🙏
Nous pouvons désormais recevoir les cotisations des AMAP, des paysans et des sympathisants. Le montant est libre (à titre indicatif pour une AMAP : 30€ minimun avec si possible 200€). Chaque amapien, ou sympathisant peut choisir d’adhérer personnellement (10€ conseillé, mais ça peut être moins en fonction de son porte monnaie. L’argent ne doit pas être un frein à sa motivation !) On peut payer sur le site ou Helloasso ou envoyer un chèque à l’ordre du réseau des AMAP BFC, à Chloé Gedefroy, 48 rue Montmartre 21000 Dijon.
J’adhère
Financement participatif
Le réseau lance une campagne de financement participatif pour démarrer notre trésorerie. Nous espérons réunir la somme de 1500€ d’ici le mois de juin.
On compte sur les amapien·nes pour nous donner de l’élan. Si nos actions vous touchent, envoyez nous vos encouragements et matérialisez cela par un don. Cela permettra de défrayer les bénévoles de leur frais de déplacement, de réaliser des flyers et affiches, de payer des services (site internet, infographiste, formation des bénévoles…)
Je soutiens
Rejoindre l’équipe de bénévoles

Le réseau recherche des bénévoles pour préter main forte à notre petite équipe franco-bourguignogne. Soit pour rejoindre les admin du réseau (une réunion par mois en visio le plus souvent) soit pour des missions précises par exemple : s’occuper des réseaux sociaux ou un coup de main pour monter une demande de subvention), soit pour des actions ponctuelles : tenir un stand AMAP lors d’un événement, monter une action AMAP en fête, suivre le dossier sur accessibilité alimentaire du MIRAMAP, se former au logiciel Clic’Amap… Bref, on vous attend !
Nous contacter
Nous organisons une rencontre des AMAP
samedi 26 février de 10h à 12h en visio.
en savoir plus
Des paysannes heureuses, des paysans heureux, des fermes à taille humaine, le bien-être animal protégé. Voici donc notre objectif !
Réseau des AMAP de Bourgogne Franche-Comté
Contact : contact@amap-bfc.org
Février 2022
Se désinscrire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.